KARL PAQUETTE

Danseur Étoile

 
Karl Paquette commence la danse au cours de Max Bozzoni. En 1987, il intègre l’École de danse de l’Opéra. En 1994 il est engagé dans le Corps de ballet. Un an plus tard en 1995, il sera finaliste du Concours de L’Eurovision des Jeunes Danseurs à Lausanne. En 1996, il obtiendra le titre de « Coryphée ». Puis en 1999, Karl Paquette remporte le Prix du Cercle Carpeaux, en 2000, il devient « Sujet » où encore « Premier danseur » en 2001. Il danse en outre pour de nombreux ballets tels que :

  • Petite danseuse de Degas
  • Frantz dans Coppelia
  • Le Marchand et Le Jeune homme dans Les Mirages (Lifar)
  • Le Fiancé dans Noces (Nijinska) et bien d’autres encore.

À l’issue de la représentation de Casse-Noisette (Noureev), le 31 décembre 2009, il est nommé « Étoile ».

Depuis, il a ajouté à son répertoire de multiples représentations telles que : Le Palais de cristal, Duo Concertant, Violin Concerto (Balanchine), le rôle-titre d’Onéguine (Cranko), La Dame aux camélias – rôle de Gaston Rieux (Neumeier), Etudes (Lander), Hippolyte dans Phèdre (Lifar), Armand dans La Dame aux camélias (Neumeier) et beaucoup d’autres apparitions.

Ses principales créations à l’Opéra national de Paris : AndreAuria (Lock, 2002), Le souffle du vent (Lagraa, 2006), La Source – rôle de Djémil (J.-G. Bart, 2011), Le Chant de la terre (Neumeier, 2015), Die Grosse Fuge et Verklarte Nacht (De Keersmaeker, 2015).

Il sera également nommé Chevalier des Arts et des Lettres et fera ses adieux à la scène le 31 décembre 2018 dans le rôle de l’acteur de vedette dans Cendrillon à l’Opéra bastille.